Mau signifie chat en égyptien. De fait, les ancêtres de cette race ont été protégés, vénérés et représentés sur les monuments de l'Egypte ancienne. La princesse russe Natalia Troubetskoï, exilée en Italie, ramena d'Egypte, en 1953, les premiers sujets dont la chatte Baba et une fille, Lisa, qui furent exposées à Rome en 1955.

En 1956, lors de son émigration aux Etats-Unis, la princesse y amena ses chats et créa la chatterie Fatime. Baba fut couronnée en 1957.

Créée à partir d'un chat indigène de la région du Caire (Egypte), cette race avait  comme objectif de reproduire l'ancien chat égyptien des pharaons. Débuté en Egypte dans les années 50, l'élevage émigra aux USA où la race fut reconnue en 1977. Ce n'est qu'en 1992 qu'elle fût acceptée par les organismes européens. Le Mau égyptien est également élevé en Europe, mais y reste très rare.

27___egyptian_3

Vif, joueur, actif, équilibré, ce chat n'est ni agressif ni nerveux. Il n'aime pas l'agitation. Réservé vis-à-vis des étrangers, sociable avec ses congénères, il est doux et très affectueux avec son maître. Son miaulement est doux et agréable. Il s'adapte à la vie en appartement, mais accepte mal la solitude. Sportif, chasseur, un jardin peut lui permettre de se dépenser. Il ne se lie vraiment qu'avec 1 ou 2 personnes, mais peut éventuellement être tenu en laisse et apprendre des tours. Son entretien n'exige qu'un brossage hebdomadaire

27___egyptian_mau_4