27 février 2012

LES CHATS ET LES HOMMES

Sur le site néolithique de Jéricho, a été découvert des restes de chats datant d’il y a neuf mille ans.   Mais rien ne prouve qu’il s’agissait de chats domestiques : c’étaient plus probablement des animaux sauvages qui avaient été chassés ou qui, attirés par la nourriture, étaient tout au plus tolérés. Cependant, des chats apprivoisés ont certainement vécu auprès des hommes bien avant ce que suggèrent les fouilles archéologiques et historiques, car on retrouve fréquemment des fossiles de chats (os ou dents) sur les sites... [Lire la suite]