Apparenté au lion, au tigre, au puma et autres grands félins sauvages, le chat domestique présente avec eux des ressemblances d’aspect et de comportement évidentes.

01 - magyar postaP01-2

Mais le chat sauvage du genre Félis, plus petit, est le plus proche parent de notre chat domestique.

02 - luxembourg  02 - felis sylvetris

Il existe plusieurs espèces de chats sauvages dont le chat sauvage d’Europe, que l’on rencontre encore dans les Highlands écossais et dont le magnifique pelage lui permet de se camoufler dans me milieu environnant.

Il est souple, robuste, mais extrêmement craintif.

02 - Felis libyca   02 - sylvestris3 

Plus au sud, dans le sable des déserts égyptiens, vit le chat ganté d’Afrique, dont la belle robe tiquetée se fond parfaitement avec le décor.

03 - mau egyptien

On sait malheureusement très peu de choses sur les autres chats sauvages, car leur tempérament craintif ne facilite pas leur étude. Il en existe dans de nombreux autres endroits du globe et, partout – dans les neiges du Nord, dans les déserts ou dans les montagnes –, ils ont toujours réussi à s’adapter remarquablement. On retrouve cette extraordinaire capacité d’adaptation chez les races domestiques, chez le Bleu russe, par exemple, natif des régions de la mer Baltique, dont la somptueuse robe double le protège des rigueurs du climat.

russian blue

De même l’épaisse fourrure des Angoras et des Persans des hauts plateaux de Turquie et d’Iran les préserve du froid durant les nuits continentales glacées.

24 - maine coon 2

A l’inverse, les robes claires, plus soyeuses et moins épaisses des chats de races orientales réfléchissent la chaleur tropicale et apportent à leurs propriétaires un semblant de fraîcheur.

Congo

Quant aux harets – chats domestiques retournées à l’état sauvage –, ils vivent en groupes organisés, généralement à proximité des habitations humaines pour se nourrir de leurs déchets. Il en existe une colonie au colisée de Rome qui, depuis des siècles, est nourrie par les passants.

On en trouve aussi dans les îles grecques, et ceux qui fréquentent les bazars égyptiens, de souche très ancienne, sont profondément respectés par les habitants.

-!-!-!-!-!-!-!-

Prochain billet “Les chats et les hommes”

Bonne journée, à bientôt

 

signe_mimi2